42

Edito
Même pas mort!

Ptit Ju, 38ème! Voilà qui n'est pas rien. D'ailleurs, selon des sites de numérologie (un truc sérieux quoi), le numéro 38 représenterait «le rapport de l'initiation individuelle à l'organisation cosmique, sorte de différenciation résultant d'un effort d'initiative - 3 + 8 = 11; 1 + 1 = 2 ». Aussi, il paraîtrait que dans la Bible, «38 nombres apparaissent à la fois sous leur forme cardinale et ordinale.» Si c'est pas un signe ça! Mais surtout, «parmi les 49 apparitions du Christ à Dozulé à une mère de famille, 38 fois le Fils de l'Homme lui apparaît directement pour lui confier un message particulier.» Voilà qui devrait vous convaincre de la qualité de cette édition.

Par RED, le - Ed. 38

Dans la presse de ce lundi, c’était le défilé des superlatifs pour qualifier l’édition de la braderie prévôtoise qui vient de s’achever: «une année exceptionnelle!», «une édition sans précédent!», «du jamais vu!», etc. Ceux qui ont fait l’impasse sur l’événement se demandent alors ce qui peut bien justifier autant de formules hyperboliques. On pourrait penser que les journalistes font référence à l’absence de coup de couteau, au fait qu’il ne soit tombé aucune goutte de pluie, aux températures caniculaires, au joli cortège de grosses cylindrées ou encore à la hauteur du MaXXimum parqué sur le parking de la poste…
Eh bien non, si cette année s’est démarquée des précédentes et a été qualifiée par les gros titres d’absolument inédite, c’est pour la simple et bonne raison que le P’tit Ju n’a pas dressé son stand. Trop occupés à vous concocter cette édition de la rentrée, nous avons effectivement dû renoncer à vous servir nos fameux «Gilles Surchiés», «Marie-Thérèse Torchée» et, last but not least, nos mondialement célèbres «Alain Mojito».

Toutefois, prenez garde à ne pas nous enterrer trop vite. En effet, ce week-end, nous avons travaillé dans l’ombre comme en témoigne notre compte rendu filmé. Mais si la simple vue d’une bière en vidéo suffit à vous redonner la nausée, vous pouvez lire notre description des concours de Miss Beauté… À moins qu’il ne s’agisse d’un nouvel article sur la Saint-Martin, on ne sait plus bien. Dans tous les cas, ça pique.

Pour le reste, voici le menu:

  • Les plus sportifs (et gourmands) d’entre vous serons heureux de retrouver notre fameux Aller-Retour qui vous propose un itinéraire via le Gore Virat pour aller manger du porc au restaurant du Raimeux.
  • Notre rat de bibliothèque se sent l’âme d’un poète en faisant rimer «mousse» avec «frousse» dans un double conseil littéraire proposant des escapades aux frontières du rationnel et autour de nombreuses brasseries artisanales.
  • Le nouveau spécialiste en décibels du P’tit Ju nous apprend que le groupe Franz Ferdinand n’est pas mort et qu’il signe un album de pop aussi naïve et pointue qu’une Miss Suisse avec le groupe Sparks.
  • Plus sérieux, notre J’ai pas campris revient en détails sur les chiffres de la crise migratoire actuelle. Sortez la calculette.
  • Preuve que le sujet est d’actualité, le conseil cinéma revient sur la Palme d’or 2015 qui met en scène une famille artificiellement recomposée qui fuit le Sri-Lanka pour rejoindre les banlieues françaises.
  • Si vous n’avez pas eu votre dose de manèges après la braderie, vous pouvez toujours vous consoler en allant faire un tour à la magnifique place de jeux qui vient d’être inauguré à côté de l’église catholique. Aucun panneau ne l’indique, il suffit de suivre la fumée…

braderie


Cet article a été vu 156 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :