42

Rat de bibliothèque
Bières et Mystères

Qu’ont en commun l’érudit explorateur Stefan et la robuste Monika? Le premier dissèque l’histoire mystérieuse qui nous entoure, la seconde localise les bières les plus savoureuses; ils ont choisi la randonnée pour vous faire goûter à leurs passions. En cette pré-automnale rentrée, sachant qu’un aller-retour par mois ne suffit pas aux plus arpenteurs d’entre vous, le P’tit Ju vous propose deux lectures équivalentes à quelques cartes aux trésors accouplées à une panoplie de pèlerinages vers la Sainte Mousse houblonnée. Cela vous servira toujours à séduire les plus boit-sans-soif et/ou les plus mystico-illuminée de vos ami(e)s, histoire de randonner en pittoresque compagnie.

Par GIN, le - Ed. 38

Les lieux mystérieux de Suisse romandes

Si vous avez gloussé d’effroi euphorique étant gosse à l’écoute des histoires du Dahu ou de la dame Blanche, si le générique de Mystères sur France2 provoquait en vous de délicieuses pulsations, voici un grimoire de randonnées qui saura vous ravir. Le Guide des lieux mystérieux de Suisse romande écrit par Stefan Ansermet et paru en juin 2014 aux éditions Favre, propose de découvrir vingt endroits où l’histoire n’a jamais totalement été révélée. De la plus septentrionale, la Tour de Milandre à Boncourt, à la plus méridionale, le mur d’Hannibal à 2640m d’altitude dans le Val d’Entremont, l’auteur répertorie les légendes qui ont su résister au temps tout autant qu’aux diverses analyses et interprétations, visitant tantôt des lieux d’une puissante d’énergie tantôt des endroits inhospitaliers défiant les esprits les plus cartésiens de leur force ancestrale.

C’est un fait: nos bois, nos vallées, nos roches recèlent bien des mystères à faire pâlir d’envie les statues de l’île de Pâques. Vos pieds fouleront des chemins millénaires, tant arpentés que les marcheurs s’enfoncent parfois jusqu’à 5 mètres dans l’épaisseur du paysage. Vos mains caresseront des gravures vieilles de 2200 ans, semblables aux runes: les caractères lépontiques façonnés sur un mur aux milieux des Alpes, dans un minuscule abri de roche. Sur les coups de minuit la nuit de Noël, vos yeux percevront peut-être parmi les ruines du Château d’Erguël, une silhouette blanche, inconsolable, pleurant depuis des siècles son amour disparu. De drus frissons vous parcourront l’échine à l’approche de ce qu’on appelle parfois «le cimetière des bossus», l’auteur y évoque une sérénité paradoxale, cet endroit devant son origine aux innombrables victimes des épidémies de peste bubonique qui sévirent entre les 16e et 17e siècles dans le pays.  

Malgré ces quelques coups de frousse, cet ouvrage nous rappelle également la beauté de notre pays et le petit peuple qui s’y niche, de gorges obscures nées de la fonte des glaciers débouchant sur un petit lac souterrain où se baigneraient de temps à autre des nymphes, une procession de menhirs à la pointe sud du lac de Neuchâtel: le plus gros monument mégalithique de Suisse, les ruines d’Ogoz qui se dressent au milieu du lac de la Gruyère, se transformant en loch écossais certains jours gris d’hiver, de gnomes protégeant un mystérieux coffre fait de roches qui recélerait bien des trésors,…

«Comment définir les lieux mystérieux? Ce sont des endroits qui vous saisissent d’abord par une force particulière, inexplicable, une vibration subtile de l’atmosphère. […] À travers ces vingt descriptions, j’ai tenté de partager la fascination qu’exercent les rares sites où se combinent magiquement la force du réel avec celle du pur récit. Un peu comme si l’on pouvait se promener en personne dans le paysage d’un conte que l’on écoutait enfant…» L’auteur porte plusieurs casquettes: celles de photographe, minéralogiste, érudit, chercheur d’or,… Cet amoureux de la nature et de l’histoire nous livre ici un recueil de balades, illustré, annoté de légendes et de l’histoire connue des lieux, accompagné des informations pratiques nécessaires à toute bonne randonnée.

Randos bière en Suisse: la façon la plus rafraîchissante de voir la Suisse

Nous voici arrivés aux choses mousseuses. Toi qui par un malheureux bonheur a un jour goûté aux bières artisanales, te voilà probablement victime d’intolérance gustative à la Feld et ses petites sœurs industrielles. Il te faut du goût? Sache que, par chance, la Suisse compte à ce jour plus de 700 brasseries, ce qui, selon les dires de Monika, placerait notre pays dans le top 10 mondial proportionnellement au nombre d’habitants. Pour palier aux rondeurs caractéristiques des buveurs de bières, l’auteure nous propose cinquante-neuf randonnées à travers toute la Suisse, choisies avec goût, mettant en évidence la beauté de chaque région et aboutissant fatalement à la dégustation d’une bière artisanale.

Enfant, une fois la mobilité de ses deux jambes bien acquise, Monika Saxer découvre les infinis possibles que lui offre la marche. Elle adorait se promener à travers champs et forêts avec ses copains, puis avec ses parents qui lui enseignèrent les plaisirs de la randonnée. Une fois adulte, Monika devient membre du Club Alpin des femmes de Zürich, c’est à cette même période qu’elle est initiée au réconfort de la bière après l’effort. Devenue guide de randonnées, elle s’intéresse parallèlement à l’ouverture des premières micro-brasseries artisanales suisses et de fil en aiguille, imagine de captivantes excursions pour s’y rendre. Avec l’escalade de nouveaux brasseurs  (actualité qu’elle suit assidument via le registre de fabricants de bière sur le site de la confédération), notre arpenteuse s’est bien vite retrouvée avec du pain sur la planche et un choix de randonnées exponentiel! Elle a développé un site dédié à ses randonnées spécialisées, l’éditeur Helvetiq, conquis par l’idée, lui a  récemment proposé d’en faire un livre.

Randos bières, traduit de Bierwandern, séduit avec son graphisme original, les informations sont brèves et complète, ici il n’y a pas de place pour la poésie. Chacun des 59 parcours est détaillé comme suit: difficulté (promenade, marche ou randonnée alpine), durée, raccordement aux transports publics, curiosités et références aux cartes officielles de Suisse Rando. Pour ce qui est de la récompense, les bières sont décrites avec autant de soin que le chemin qui y mène: couleur, nez, amertume/douceur et illustration. Au milieu du bouquin, une petite «escale» anecdotique chiffrée de l’histoire de la bière en Suisse ainsi que la manière d’en commander une dans les quatre langues nationales allège cette déferlante de randos. Allegra, ina biera per plaschair!

Pour donner envie

Déguster de la Vouivre Verte après une descente des gorges de l’Areuse, sillonner une forêt sauvage peuplée de crevasses appelée Tüfels-Chäller (comprenez la Cave du Diable) avant de siffler une Müller Bräu histoire de se rassurer, ou encore traverser la Suisse jusqu’aux portes du Liechtenstein pour s’émerveiller devant les cristaux géants de la grotte de cristal puis goûter à la Sonnebräu Lager Hell, voilà un maigre aperçu de ce généreux ouvrage. Petit bémol pour les romands, les parcours sont concentrées sur la Suisse alémanique, bien que notre région ne soit pas en reste.

Vous avez les mollets qui crient bougeotte?? Bonne route!


Guide des lieux mystérieux de Suisse romande,
ISBN 978-2-8289-1326-7 / 28.00 CHF
Randos Bière en Suisse, ISBN 978-2-940481-11-8 / 33.00 CHF


Cet article a été vu 187 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :