42

La Noël
Guide de survie à l’usage des bras cassés de la Noël

Il y a certains comptes à rebours dans l’année qui génèrent des émotions bien confuses. Celui de Noël est le plus fameux d’entre tous. La vue des premières vitrines scintillantes, à la mi-novembre pour les plus tardives, t’agace. Après avoir contemplé ton reflet se réverbérer à l’infini dans les décorations stroboscopiques de tous les magasins de la ville, poireauté dans les files d'attentes de quatorze guichets, t'être égaré dans cette ruche désorganisée, tu t'es sentis tout chose. Quelque chose dont «maniaco-éreinté» n’est que la petite sœur. A l’aube du 24 décembre, démunis de toutes forces pour affronter le carnaval de postillons, l’overdose de plats saucés et supporter l’effort d’un ultime sourire forcé, tu hésites de renoncer. Grâce au p’tit Ju, tu vas y arriver!

Par Mère Ule, le - Ed. 41

Chaque année vers Noël, du tréfonds des adultes blasés que nous sommes devenus, jailli l’enfant terrible qui se met à cocher des pages dans les catalogues de jouets soudain distribués généreusement. Ces offrandes trouvent leurs origines dans la tradition chrétienne de nos ancêtres qui reproduisaient de ce fait, celles faites des mages et bergers à l’enfant Jésus. Mais en fait, on observe chez chaque religion un prétexte à l’échange de cadeaux à une période de l’année. Befana en Italie, Yule Goat en Scandinavie, la liste des personnages distribuant ces présents à travers le monde fait sourire! Et on ne peut se soustraire à ces fêtes sous prétexte d’être considéré d’extrémiste religieux, quand même les athées fêtent Noël! Selon l’anthropologue Gérald Berthoud: «La période de Noël, qui est très chargée cérémoniellement, possède une certaine intensité rituelle. Même si nous vivons fondamentalement dans une société marchande, il y a dans cet échange de cadeaux quelque chose qui est de l’ordre du don et qui est universel dans son principe: ils créent, maintiennent et consolident des liens; ils constituent en quelque sorte une matrice du social.»

Au niveau du cadal? (toi non plus tu n’est plus certain du singulier de ce terme?)

En 2013, le budget-cadeaux moyen par foyer helvétique était de 807 CHF. Tu veux baisser la tendance? Noël est devenue une fête comsumériste avec l’arrivée des enseignes multispécialisées au milieu du 19e siècle, avant cela il était de coutume d’offrir simplement patates, pommes ou oranges (pas de scorbut à Noël!), bien plus sain! Pour faire intelligent, on te recommande de tirer au sort l’élu de ton cadeau. Plutôt que d’investir dans une avalanche d’offrandes fadasses, réunis tes proches et procédez à un tirage, ce sera l‘occasion de faire un apéro. N’est-ce pas plus engageant de mettre un point d’honneur à ne choisir qu’un seul présent avec le sincère souhait de faire plaisir? Si malgré cela, tu te sens un vrai rebelle de noël, que toute cette mascarade mirobolante piquée de l’enseigne clignotante « CONSOMMEZ » t’écoeurs, tu peux toujours de porter pâle ou te rendre aux fêtes avec ton sandwich et un discours convaincant sur pourquoi tu as préféré faire un gros don à la SPA plutôt qu’aux tiens.

Roi des forêts

Sans enfants, il est en général normal de ne pas t’encombrer d’un triste conifère enguirlandé quand en plus tu n’as rien à mettre en-dessous, si tu doutes des sentiments de ce dernier, relis Le Sapin d’Andersen. Toi à qui ça crève le coeur de couper un arbre pour qu’après avoir perdu la vie dans ton salon, sa dernière demeure soit une benne, sache qu’il existe de plus en plus d’enseignes qui proposent de livrer un sapin qui sera replanté dans sa forêt une fois les fêtes passées. Si tu trouves cette dernière option bizarre, tu peux toujours t’atteler à la tâche d’en bidouiller un. Et oui, il y a bien assez de bois morts dans nos forêt et quelques idées dernière ta tête pour concevoir une sorte de cousin alien au sapin que l’on connait. Ou par exemple, trouver un joli poster de conifère auquel tu accrocheras quelques boules histoires de lui donner du relief. Demande à google de te débusquer quelques do-it-yourself bien perchés!

Orgie

Tes parents sont séparés? Ceux de ta-ton compagnon le sont aussi? Génial, c’est parti pour goupiller sept repas de Noël en deux jours et demi! Tu peux prendre ton agenda et jouer à pile ou face. Soit tu annonces que cette année la Vi$$lan débute exceptionnellement le 24 décembre au soir et que tu es déjà inscrits, soit que tu t’es mis aux graines et la vue de viande t’incommode. Le mieux serait de prendre l’initiative d’organiser une fête à ta manière, en mettant les grands plats dans les petits, en invitant les tiens pour tout bonnement se rassembler affectueusement en cette période de frimas. C’était l’idée de base non?

Bref, faites cela détendu, faites-le chichement ou non mais fêtez-le bien! Le P’tit Ju s’occupe de dénicher des bons plans films/lectures mais a également présenté quelques enseignes artisanales régionales si des fois tu cherches à piocher des inspirations à emballer.

Let’s Jingel bell


Cet article a été vu 78 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :