42

Cave Saint-Germain Moutier
«Morfologie» d’un vin jurassien!

J’ai eu l’immense privilège d’être mandatée pour vous présenter Aurèle Morf, un jeune viticulteur encaveur, trentenaire et surtout prévôtois qui a eu l’idée un peu folle de planter quelques 366 vignes à Moutier en dessous de la Collégiale. Malgré mes maigres connaissances dans le domaine de l’œnologie, son histoire et sa passion pour le vin m’ont emportée dans sa fabuleuse aventure… De la plantation de la vigne à l’arrivée de ce précieux liquide dans nos verres, la courte description m’a donné envie d’en savoir plus.

Par Honey, le - Ed. 2

Le hasard fait parfois bien les choses

Aurèle entrepris, dès sa sortie de l’école obligatoire, trois ans de formation au Gymnase où il réussi son diplôme de maturité fédérale. Puis, ne sachant pas vraiment encore dans quelle branche se lancer au niveau des études supérieures, il décida de prendre une année pour partir à l’aventure à travers la Méditerranée. Malheureusement, dès les premières semaines, le voyage ne se déroula pas comme prévu, ce qui lui fit perdre l’envie de continuer. Pour ne pas retourner si vite à la maison, il chercha de quoi pouvoir vivre et se fit engager dans un grand vignoble au sud de la France où il toucha à différents aspects du métier de viticulteur. Suite à de nombreuses péripéties et à différents essais de travaux en tous genres, il retourna à son premier amour: les vignes! Après avoir travaillé à divers endroits, il jeta l’encre au Tessin, où ses heures de travail sont réglées par des grappes de raisin fraîches, qui sont mises en bouteille, ici, à Moutier, dans la cave Saint-Germain. N’hésitez pas à les déguster.

Des vignes à Moutier

Un projet, la naissance d’un challenge un peu fou, lorsqu’il acheta la parcelle sous la Collégiale pour y planter des vignes afin d’en faire du vin 100% prévôtois et 100% naturel, dans le respect de notre planète. Rien n’a commencé comme sur des roulettes, en effet, les fortes pluies du début, lui ont demandé un travail de titans afin que les vignes prennent racines. C’est le 24 mai 2008 que les vignes furent réellement plantées, mais les conseils d’un spécialiste, qui ne suivaient pas les intentions écologiques d’Aurèle Morf, eu comme conséquences de brûler littéralement la majorité de ses ceps. Ne voulant pas laisser le dernier mot à la fatalité, il pris le risque et replanta entièrement les vignes le 22 juillet 2008, malgré les nombreux pronostics pessimistes. Tout s’est déroulé de la plus belle façon qu’il soit, son instinct ne s’était pas trompé, et de belles grappes pointent le bout de leurs feuilles, à l’ombre, sous la collégiale.

Parrainage

Les 366 vignes présentes sous la collégiale, ont toutes sans exception, un parrain ou une marraine. Ce système de sponsoring, c’est l’idée d’Aurèle, le financement de chaque vigne par un particulier qui possédera donc son propre pied de vigne qui lui apportera une bouteille de vin par année sur une durée de 5 ans. L’idée est plus qu’appréciable tant niveau prix mais surtout d’avoir la chance de possède et de goûter un vin d’exception. En effet, les parrains et marraines sont des privilégiés qui, jusqu’en 2017, seront les seuls à connaître le goût unique de ce vin de Moutier. Des chanceux vous allez me dire? pas de panique, notre viticulteur projette des nouvelles plantations au printemps 2012 avec, bien entendu, la recherche de nouveaux parrains-marraines pour les futures vignes! N’hésitez plus, allez-y, les places sont limitées! D’ailleurs moi, Honey, je me lance dans l’aventure! J’ai été convaincue et pour 250 CHF c’est franchement donné! En plus d’être un soutien pour M. Morf, ainsi que pour notre chère Prévôté, c’est surtout une belle action pour notre planète car le vin est cultivé dans l’art et la manière de protéger notre terre ainsi que notre corps et notre esprit. Un pari que se lance Aurèle: pouvoir prouver qu’il est possible de cultiver dans les mêmes temps et avec le même rendement, dans le respect de notre planète. Une belle philosophie. Nous devons faire bouger les choses, car à ce rythme-là, si nous ne changeons rien à notre façon de vivre, les conditions de notre planète vont devenir chaotiques.

Des vendanges prévôtoises

Les vendanges auront lieu vendredi 7 et samedi 8 octobre 2011 sur la place de la Collégiale à Moutier. Les festivités débuteront le vendredi vers les 19 h pour se prolonger tout le week-end jusqu’aux petites heures du dimanche matin. La cuisson à la broche d’un taureau d’une tonne commencera dès vendredi à midi et sera servi le lendemain à l’heure du dîner. Le slogan intrigue De l’art de boire honnêtement entre ses pairs… et les heureuses conséquences que l’on se peut imaginer!» et le planning promet un agréable week-end rythmé par de la musique, de la bonne bouffe, du bon vin et du beau monde… Dites-moi pas que ça ne vous donne pas envie d’aller y faire un tour? D’ailleurs, nous n’accepterons que peu d’excuses à votre absence, c’est une merveilleuse occasion de se retrouver et de partager un agréable moment (voir les photos 2010).

C’est également à cette occasion que vous pourrez vous inscrire pour parrainer les nouvelles vignes, et si par malheur vous ne seriez plus apte à trouver la feuille d’inscription ou si vous n’arriver pas à attendre jusqu’à vendredi, je vous propose de réserver votre vigne, ainsi que pour tous renseignements complémentaires, par les différents moyens qui suivent:

CAVE SAINT-GERMAIN
Rue St-Germain 6
079 321 07 20
[email protected]
www.cave-st-germain.ch


Sur ce, moi je vous dis: «Cheers!»

Voir toutes les photos (PixLab)


Cet article a été vu 3368 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :