42

Présentation commerciale
Garage Varrin, 75 ans de fidélité à Renault

Dans la longévité, le garage Varrin peut s’enorgueillir d’être un des plus anciens de la place prévôtoise. Un diplôme à l’entrée l’atteste. Diantre, c’est qu’ils n’étaient pas légion les vendeurs de voitures automobiles dans les années d’avant guerre. Les bagnoles non plus d’ailleurs n’encombraient pas encore les routes. Les chevaux étaient plutôt à quatre pattes que sous le capot!

Par cégé, le - Ed. 6

Le grand père du propriétaire actuel, Joseph Varrin, connut d’abord des fortunes diverses avec un associé au début des années trente et finit en faillite. En 1936, il devint concessionnaire de la marque au losange. Mais pendant la guerre, on ne vendait pas de d’autos et il dû travailler chez Petermann pour palier au manque boulot dans son garage alors situé à la place du bâtiment de l’ancien Crédit suisse. Puis ce furent ses fils qui reprirent le flambeau. Pierre, mécano de profession et maître d’auto école, et son frère Rémi, que rien ne destinait au métier de garagiste, lui qui avait passé une licence en sciences commerciales. Rémi est le père de l’actuel propriétaire Philippe. C’est donc ensemble que les frangins construisirent le garage actuel à l’entrée d’Eschert. Fait cocasse et date facile à retenir, l’inauguration se fit le jour de l’assassinat du président Kennedy, le 22 novembre 1963.

Entreprise familiale par excellence

Philippe Varrin reprit les rênes de l’entreprise en 1995. Son père, clairvoyant et confiant, décida de lever le pied un peu avant l’âge de la retraite, et il n’eut pas à le regretter. Le fiston, carrossier de formation, fit du garage une entreprise prospère et gérée avec la précision qui sied à un site moderne. Ce quinquagénaire, marié à Anne-Marie est père de deux garçons: Arnaud, 20 ans, carrossier, et Bastien, 18 ans en formation commerciale, qui font tous partie du staff du garage. Cette entreprise familiale, emploie par ailleurs quatorze collaborateurs. Varrin sarl se targue également d’être une entreprise formatrice, puisque actuellement ce ne sont pas moins de quatre apprentis qui découvrent les arcanes du métier.

Nouvelle venue sur le marché

2008, une seconde marque est proposée par le garage Varrin avec Dacia qui produit des voitures offrant toutes les qualités recherchées sur le marché et à prix hyper compétitif. Par exemple, un modèle Sandero (entre autres) qui peut être vendu neuve à moins de neuf mille francs, avec trois ans de garantie.

Toujours au être au top

Renault et l’importateur ont aussi leurs exigences de qualité et des normes pointues: il fallut donc agrandir le garage qui dispose actuellement de tout l’équipement nécessaire aux voitures actuelles. Fini le temps du coup d’oeil approximatif; maintenant, on diagnostique, on répare, on change, aussi bien les pièces mécaniques que ce qui touche à l’électronique ou à la climatisation. Carrosserie et peinture se font aussi sur place, tout dans le même bâtiment, d’où efficacité accrue. Philippe et son équipe sont à l’écoute attentive de la clientèle et veillent à une remise à niveau perpétuelle. Bel exemple d’aventure familiale.


Garage Philippe Varrin Sàrl – Sous-la-Rive 81 – 2743 Eschert – 032 493 31 10 – www.varrin.ch


Cet article a été vu 2136 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :