42

Edito
Le P’tit Ju s’en met plein la panse

L’hiver arrive. L’automne a résisté de toutes ses couleurs et s’est même déguisé en indien. Toutefois, il n’a rien pu faire contre le changement d’horaire et la nuit qui raccourcit encore et encore nos journées, faisant planer une ambiance sombre sur le moral de certains. Et comme le moral passe aussi par l’estomac, le P’tit Ju a choisi de se réchauffer le cœur en s’envoyant des bons «petits» plats traditionnels.

Par RED, le - Ed. 31

Ils ont osé partir

Le rêve américain, beaucoup y ont pensé, eux ils l’ont réalisé. A partir des années 1970, la Prévôtoise Nelly Castagna, née Schwab, et son époux d’origine italienne Ugo, ont conquis Miami en Floride grâce à leurs salons de coiffure. Leur parcours hors du commun est retracé dans cette édition 31 du Petit Jurassien.

D’autres ont osé se lancer à l’aventure. Et ils ont payé de leur personne! Séduit par l’idée de l’aller-retour et de la récompense qui l’accompagne, le P’tit Ju a renouvelé l’expérience. Il vous emmène sur la montagne du Maljon pour y déguster un grand, très grand, cordon bleu.

Une de nos ouailles s’est elle envolée pour le Canada. Elle a goûté le plat québécois par excellence. Elle vous fera envie, ou pas…

Toujours au niveau des papilles gustatives, il vous faudra attendre quelques jours avant de découvrir le récit d’un ancien végétarien qui prend part à la Saint-Martin ajoulote. Un virage à 180 degrés.

Les morts à l’honneur

En cette période d’Halloween et de fête de la Toussaint, le P’tit Ju a souhaité amener sa contribution à la célébration des disparus. Dans ce but, il a rencontré Valentine Gerber, une croque-mort haute en couleurs. Elle vous fera découvrir les différentes facettes de ce métier à la réputation austère. Mais à elle, «la mort lui va si bien».

Si elle est parfois également austère, la série télévisée True Detective a bien d’autres qualités à faire valoir. Le critique ciné du P’tit Ju lâche la toile et se fait un petit plaisir en vous les décortiquant.

Nouveau style pour la critique du mois. Une fois n’est pas coutume, le P’tit Ju laisse de côté son sarcasme au moment d’évoquer le cas des motards. Pas faute d’autodérision, mais parce qu’il faut parfois bien rendre à César ce qui est à César. 

«Les notes jouées par ces sorciers des ténèbres prennent instantanément possession de votre corps pour l’articuler selon leurs désirs»

Enfin, pour rythmer votre lecture et ses péripéties, le P’tit Ju vous recommande la musique non pas du groupe, mais de la tribue «The Budos Band» et plus particulièrement son 4e album, intitulé «Burnt Offering». Une découverte à faire à travers ses propres oreilles. Et n’oubliez pas les paroles.


Cet article a été vu 1808 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :