42

Chronique
Une page se tourne dans le paysage prévôtois

Le rideau est tombé sur la saison 2015 il y a moins d’un mois, mais bon nombre de Prévôtois se réjouissent déjà de retrouver leur piscine l’année prochaine, et cette fois-ci avec une pointe d’excitation supplémentaire. En effet, la piscine de Moutier va changer de visage. On peut constater en se promenant par là-haut que c’est déjà un peu le cas, à vrai dire. Et ça fait un vide !

Par EM, le - Ed. 39

Lieu de loisirs et de délassement, la piscine prévôtoise fait la fierté de ses habitants: «Vous vivez dans un trou», nous attaque-t-on parfois, «Oui, mais nous avons une belle piscine», rétorque-t-on souvent. Et là, loin à la ronde, nos voisins ne peuvent que s’incliner. Et elle sera encore plus belle lorsque la douceur du printemps reviendra. Dès le mois de mai 2016, la piscine de Moutier aura, en effet, des vestiaires, une entrée et une buvette flambant neufs. Les travaux de démolition et de reconstruction des infrastructures ont débuté au mois de septembre. Et ça fait quand même un peu bizarre de passer là devant et de constater que tout a déjà été rasé. Plus de vestiaires, plus de buvettes, seulement de la terre et des cailloux.

La piscine de Moutier a été conçue en 1949 par le bureau d’architecture Charles Kleiber dans un esprit d’avant-garde, puisqu’aujourd’hui encore la ville peut s’enorgueillir de disposer d’une des plus belles piscines de la région, et même de Suisse. Après plus de 60 ans d’utilisation, les bâtiments abritant les vestiaires et la buvette ont subi les outrages du temps. Il est vrai que le lieu a bien vécu. Et heureusement que les rires et les pleurs n’ont pas un effet d’érosion, car sinon, tout se serait écroulé il y a déjà belle lurette. Vu le délabrement de ces locaux, l’heure du rafistolage a été dépassée. Place aux grands travaux.

Détruire pour mieux reconstruire

Et pour savoir en quoi consistait le nouveau projet, nous sommes allés nous documenter sur le site de la ville, le fameux moutier.ch. Pour commencer, il est prévu de déconstruire complètement les vestiaires et la buvette et de les reconstruire. Pour la phase de déconstruction, mission accomplie. La reconstruction complète tendra, elle, à assurer une meilleure sécurité aux usagers. Il est, en effet, prévu de placer le local du personnel, comprenant la caisse et l’infirmerie, à l’extrémité des vestiaires (côté ouest) en offrant ainsi aux surveillants une vue directe sur la piscine. C’est vrai qu’avoir la vue sur la petite fontaine, ce n’était pas très utile… Cette nouvelle disposition offrira aussi aux visiteurs une zone d’attente dans l’enceinte de la piscine et non plus sur le trottoir comme actuellement. En ce qui concerne la buvette, le nouveau bâtiment comprendra des locaux fonctionnels répondant aux normes d’hygiène en vigueur pour un tel établissement. Sa partie sud sera agrémentée d’une terrasse en surplomb.



Tout cela a un coût. La présentation du dossier aux membres du Conseil de ville a eu lieu lors de la séance du 24 février 2014 et c’est à l’unanimité qu’il avait été favorablement soutenu.
 Le législatif s’était prononcé en faveur d’un crédit de plus d’1,8 millions de francs. Le dernier mot revenait alors au peuple. Et les Prévôtois avaient également plébiscité leur piscine lors de la votation populaire du 22 juin 2014. La libération du crédit avait été acceptée. Et le résultat était sans appel, le «oui» s’élevait à 90,7 % contre 9,3 % de «non», alors que le taux de participation avait atteint à 42,2 %. L’échec du premier projet de rénovation en 2003 était ainsi oublié.

Pour les nostalgiques…

Mi-septembre, avant le début des travaux, le Conseil municipal a offert à la population la possibilité d’acquérir une partie des infrastructures actuelles de la piscine destinées à disparaître. Une manière d’emporter un peu des lieux chez soi. Et de garder une trace matérielle de souvenirs de toute une tranche de vie pour certains.

À titre personnel, c’est aussi une partie de ma jeunesse qui a disparu. À l’époque où j’y étais sans cesse fourré, où mes cheveux châtain clair viraient au vert à cause du chlore, ces vestiaires étaient aussi une source d’amusement. Il faut quand même dire qu’ils étaient un peu particuliers, à moitié en plein air, avec des trous dans les murs et ouverts de tous les côtés, de quoi inciter au voyeurisme. Et puisqu’il est l’heure des aveux, moi aussi j’ai écrit le nom de mes béguins estivaux au tipex sur les parois des cabines en bois!

Et quand sera-t-il après ces travaux? Vous le découvrirez au mois de mai 2016, lorsque la piscine prévôtoise ouvrira ses portes pour la 67e année consécutive aux habitants de Moutier et environs… Mais ne doutons pas que les prévôtois auront toujours de quoi s’enorgueillir!


Cet article a été vu 177 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :