42

Halloween
Trick or treat?!

Votre Petit Ju est retombé en enfance le temps d’une soirée. Parce qu’il n’y a pas d’âge pour se déguiser et faire des farces, nous avons décidé de sortir dans les rues à l’occasion d’Halloween.

Par EM, le - Ed. 13

Fête des morts célébrée chaque année le 31 octobre, à la veille de la Toussaint, Halloween est une fête folklorique d’origine anglo-saxonne. Nous tenions à nous rendre compte par nous-mêmes, si une fois de plus, la populace suivait tel un mouton les traditions de la culture d’outre-Atlantique. C’est donc vêtus de nos plus jolis masques à l’effigie des personnages de la saga Star Wars et de notre costume de cérémonie «Petit Jurassien» que nous sommes allés hanter la Prévôté.

Nous avons semé la surprise, la stupeur et la terreur. Imaginez Dark Vador, la princesse Leia et un Ewok, taille adulte, surgir lorsque vous ouvrez votre porte.

Soupe à la courge

Yoda, à présent retraité, servait gentiment la soupe. Car, comme le symbole principal d’Halloween est la citrouille, votre journal préféré a éventré Jack-o’-lantern pour en faire une bonne soupe à la courge. Fin octobre, dans la nuit noire, au contour d’une ruelle sombre, nous avons voulu réchauffer le bon cœur des gens. Et qu’elle était bonne la mixture de Cégé!

Nous aurions pu tenter la betterave comme en Lorraine, où cette fête est traditionnellement célébrée sous le nom de Rommelbootzennaat (nuit des betteraves grimaçantes), mais nous n’étions pas convaincus.

Légende

Quant à cette manie qu’ont pris les gens d’évider une citrouille, puis de creuser un visage sur une de ses faces, et enfin de placer une bougie à l’intérieur pour en faire une lanterne, elle nous vient d’un vieux conte irlandais.

Jack aurait été un avare, un personnage ivrogne, méchant et égocentrique. Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparut et lui réclama son âme. Jack demande au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l’enfer. Le diable accepte et se transforme en pièce de six pences. Jack la saisit et la place immédiatement dans sa bourse. Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne peut s’en échapper. Finalement, Jack accepte de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde un an de plus à vivre. Douze mois plus tard, Jack fait une autre farce au Diable, le laissant en haut d’un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu’il ne le poursuivrait plus. Lorsque Jack meurt, l’entrée au paradis lui est refusée, et le diable n’accepte pas non plus de le laisser pénétrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il place le charbon dans une courge creusée servant de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier. Il est alors nommé Jack of the Lantern (Jack à la lanterne) ou plus communément Jack-o’-lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween…

Ouuuuhhhhh!


Cet article a été vu 1376 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :