42

Chronique
«M**** pour ces exas», comme on dit

Tout le monde y passe au moins une fois, quelque soit son parcours académique ou professionnel. Il s’agit bien sûr des examens. Rituel de passage obligé, ces épreuves sont l’aboutissement d’une période particulière, ponctuée de longues séances de révisions, constitutives d’un long pensum intellectuel et psychologique, que chacun gère à sa manière. Qu’ils soient finaux ou intermédiaires, ces maudits travaux sont comme une épée de Damoclès sur nos têtes. Impossible d’y échapper, le mieux à faire étant encore d’essayer d’en réchapper. Cela, parfois, en y sacrifiant loisirs, vie sociale et santé mentale.

Par EM, le - Ed. 5

La préparation

Concernant la préparation, il y’a deux sortes d’étudiants, avec chacun leur manière de faire, se conjuguant avec leur philosophie de vie. Tout d’abord, celui qui s’applique à travailler progressivement (et continuellement), qui reprend régulièrement ses cours. Le samedi soir, il reste chez lui, seul. Ils retrouvent ses amis le lundi matin, à la bibliothèque. Bref, le studieux. D’autre part, et il s’agit certainement d’une petite majorité, il y’a celui qui est cool jusqu’à la dernière ligne droite, enchainant les jeudredis et les variantes. A chaque rentrée, il part avec les mêmes bonnes intentions que le studieux, mais chasser le naturel, il revient au galop pour celui qui se nourrit des bonnes choses de la vie. Il aime se prendre pour un combattant de l’extrême, luttant sur le fil pour éviter l’irrémédiable, en enchainant les nuits blanches précédant le jour fatidique. A l’arrache, mais pas à court de ressources, il aura probablement réussi à gratter les notes et autres résumés de l’assidu. C’est celui qu’on croise à la supérette du coin à 19 h, achetant une pizza surgelée pour son souper. Il carbure au café et à la boisson énergétique, ça lui donne des ailes.

Tout un fromage

Car l’estudiantin doit faire face. Et c’est là que surgissent les manies et autres mauvaises habitudes. Place à la boulimie nerveuse, avec non pas une pomme ou une carotte crue comme encas, mais quelques douces gourmandises, avec pour excuse qu’il a besoin de sucre pour retrouver de l’énergie. Il faudra laisser les amis, dont il envie la vie à ce moment précis, s’amuser sans lui. Toujours là dans les coups durs, ils trouveront le bon mot d’encouragement qu’ils vous resservent, une fois n’est pas coutume: «Allez, on fêtera ça quand tu auras finis!». Sans parler de la famille qui lui fera répéter quinze fois ces dates exactes de passage. Elles prendront l’allure d’un code noir, un sombre refrain qui torture l’esprit.

Sale période pour les proches également. Le bûchant ne sera pas un cadeau au quotidien. Hypocondriaque se voyant cloué au lit avec une pneumonie à la moindre brise, il ne faut pas trop lui en demander. Centré sur lui-même, ses soucis sont existentiels par rapport à ceux des autres. Les nerfs à vifs et l’impression que la moindre imprévu est à même de le faire échouer, toute contrariété est susceptible de prendre des proportions énormes, et de se retourner contre la malheureux qui se trouve à portée. Dans sa bulle pour mieux garder son influx, tel un sportif de haut niveau, pas la peine d’essayer d’interagir avec lui, les boules Quies sont ajustées.

Jour J

Arrivée l’aube tant redoutée, le compte à rebours s’étant égrené comme peau de chagrin, l’aspirant s’imagine tel un fauve obligé de sauter à travers un cercle en feu. Les timides préfère les écrits pour se cacher derrière leur copie, alors que ceux qui ont la langue bien pendue mise sur leur «tchtatche» pour brillamment passer les oraux. Si vous avez une réponse à votre gentil message d’encouragement, typique: «Je te tiens les pouces», c’est bon signe, sinon, n’insistez pas.

Bref, je suis en pleine session d’examens


Cet article a été vu 2638 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :