42

Edito
FC Moutier: un défi entre amis

Deux semaines avant de débuter le second tour du championnat de 2e ligue interrégional, le FC Moutier compte 31 points en 13 rencontres, ce qui le positionne au 2e rang du classement derrière le solide Blackstars de Bâle et ses moyens démesurés. Les hommes de l’atypique entraineur français David Quain sont aujourd’hui plus que jamais aux portes de la première ligue avant d’attaquer cette ronde qui s’annonce passionnante, même si la préparation a été quelque peu tronquée par les récentes conditions météo pour lesquelles le qualificatif «frigorifique» est encore bien trop faible. A dix jours du premier match face aux M21 de Neuchâtel Xamax, Le PetitJu a voulu prendre la température dans le vestiaire des bleus et blancs.

Par EC, le - Ed. 6

Reprise des entrainements

Le 17 janvier, 18h précise, une partie des joueurs se retrouve au Vecsa Stadium pour la reprise officielle de la saison. Evidemment, tout le monde n’est pas encore là, certains ont des examens, d’autres sont encore en vacances de ski, par exemple.

Cette reprise est surtout marquée par une température extrêmement froide, casi invivable. Il y a d’ailleurs fort à parier que tout le monde s’en souvient encore, tant on n’a pas l’habitude d’une telle fricasse dans notre région.

Pourtant, la saison à bel-et-bien débuté. Il faut refaire un fond, relancer la machine en parcourant des kilomètres. Le paysage est blanc, les terrains impraticables et la place de sport fermée. Il ne reste que le Pacific Fitness pour s’entrainer. Ainsi, durant trois semaines, les prévôtois ont pris d’assaut la salle de sport de Perrefitte à raison de deux fois par semaine, le vendredi étant réservé à une séance d’entrainement en salle.

Week-end à Nendaz

Durant le week-end du 3 au 5 février, la plupart des joueurs se sont rendus à Nendaz pour y partager un week-end «retrouvaille» après plus de trois mois de pause hivernale sans se voir.

Au menu de ce court séjour, ski pour les uns, repos pour les autres, et bien évidemment apéros, repas et noces entre amis pour tout le monde. Car oui, les joueurs du FC Moutier ont fondé leur principale force dans l’amitié qui les lie les uns aux autres. Tous s’apprécient et se respectent. C’est d’ailleurs cette amitié qui les pousse parfois à faire des efforts pénibles pour suppléer un des leurs dans une situation difficile.

D’ailleurs en parlant de situation difficile, Manuel Sommer peut témoigner de sa mésaventure lors de la première soirée:«Il était 5 h du matin, tout le monde dormait et je m’apprêtais à en faire autant. Seulement voyez-vous, n’ayant pas assez bu durant la soirée, je n’ai pas pensé à prendre les clés de ma chambre, qui permettaient d’ailleurs d’entrer à l’intérieur de l’hôtel ou nous logions. J’ai alors dû effectuer une dizaine de téléphones avant qu’un de mes potes ne se réveille et vienne m’ouvrir. Il faisait -23 degrés, j’ai bien cru que j’allais y rester».

Mais où est passé ce Snow?

Samedi soir, après une journée plutôt courte en ski (ce qui signifie débuter l’apéro à 15h…), les joueurs et leur vénéré coach «Bubu la raquette» décident d’aller manger ensemble, il commence à faire faim. Alors que chacun remballe sont matériel, récupère ses skis et rentre se doucher, Antoine Vuilleumier tourne et rond, lève les bras, s’agite et marmonne: «Je ne trouve plus mon snow, on m’a fauché mon snow».

L’équipe se met alors à la recherche du précieux, retourne ciel et terre, analyse chaque planche, malheureusement sans résultat. Après plus d’une heure d’investigation, les bleus et blancs, une fois n’est pas coutume, abandonnent.

Bref, l’Antoine s’est fait faucher son snow…

Un peu de sérieux

Le soleil ayant refait surface récemment, les joueurs ont enfin pu taquiner le cuir sur du gazon au début du mois de mars, heureux de retrouver leur surface de prédilection. Hier soir, ils ont d’ailleurs effectué leur 3e entrainement au terrain.

Auparavant, le FC Moutier a effectué cinq matchs amicaux (2 victoires, 1 nul et 2 défaites), dont le dernier face au solide Muttenz, équipe du milieu de classement de première ligue (défait 8-3). Malgré ce revers plutôt inhabituel pour eux et loin de se chercher d’éventuelles excuses à une préparation tronquée, les joueurs restent confiants et veulent croire à une éventuelle surprise en fin de championnat. Les clés sont entre leurs mains pieds. Gageons qu’ils sauront donner autant de plaisir à leurs nombreux supporters qu’ils ont pu le faire par le passé.

Pour conclure, voici le sentiment de quelques joueurs sur la rencontre qui les attend samedi face aux jeunes pousses de Neuchâtel:
 

Davy Stadelmann:
«A Neuchâtel, on va gagner et mettre une pression terrible sur Blackstars d’entrée de jeu. Pourquoi le budget du matériel a été revu à la baisse cette année? Je n’en sais rien, mais il parait qu’il y a des joueurs qui gaspillent…».
Manuel Sommer:
«Carnaval est terminé. J’ai bien profité, j’ai bien récupéré et je pense être prêt pour l’échéance de samedi. Il conviendra de troquer mon costume de pirate contre l’éternel bleu de chauffe que David Quain nous demande d’enfiler avant chaque partie».
 
Steve Blaesi:
«Le match de samedi serait très difficile et également très important pour la suite des évènements. Nous donnerons tout pour tenter de bien démarrer ce 2e tour. Quant à votre question sur la façon dont je prépare mes matchs à mon âge, je vous répondrais simplement que j’ai récemment découvert un endroit particulier, véritable havre de paix, qui me permet d’effectuer une petite sieste réparatrice avant chaque match».
 

http://www.fcmoutier.ch


Cet article a été vu 2361 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :