42

J'ai pas campris!
Triquer tantrique

Le tantrisme? Ça t'évoque quelque chose? Si tu as regardé American Pie, tu dois te souvenir que Paul Finch, alias "pause-caca", l'amoureux transi de Madame Stifler, était un adepte de ces pratiques ancestrales. On dit parfois que c'est le moyen d'atteindre le 7ème ciel au lit. Ça peut, mais est-ce seulement ça? Que signifie ce mot mystérieux? Qu'est-ce qu'un orgasme tantrique? Le Petit Jurassien fait l'enquéquette et essaye de camprendre ce que veut dire triquer tantrique.

Par MPV, le - Ed. 36

Une philosophie de vie

Bien que les premiers textes datés, hindous et bouddhiques, du tantrisme datent du Vème siècle de notre ère, les spécialistes estiment que le phénomène remonterait à un passé plus lointain. Historiquement, il s’agissait d’une véritable philosophie de vie, qui, à travers l’exploration des sens corporels, permet de parvenir à un état d’éveil total. Cet état est atteint par le biais de divers rituels et techniques respiratoires et méditatives. L’ensemble des sens du corps sont sollicités, y compris bien sûr, les sens sexuels. Aux origines, il ne s’agissait donc pas d’une pratique purement sexuelle. Mais aujourd’hui, le terme a évolué et on l’assimile volontiers, à tord semble-t-il, aux plaisirs charnels exclusivement. On évoque d’ailleurs l’orgasme tantrique, un pur état d’extase qui, selon les dires, serait incomparablement plus puissant qu’un orgasme classique.

Pas pour tout le monde

À qui s’adressent ces pratiques? Sûrement pas au kéké du coin pour qui la femme n’est qu’un objet dans lequel se vider, ni à la nympho-débilo pour qui un mec n’a d’intérêt que son manche, employé comme un jouet à son service. Non plus à ceux qui veulent juste tirer un coup tranquille. Non, le tantrisme s’adresse principalement aux couples qui désirent découvrir une sexualité plus intense, plus spirituelle, plus « sacrée ». En effet, pour pouvoir goûter au tantrisme, un amour profond, un respect total et une confiance absolue sont essentiels. Mais pas seulement. Le rapport sexuel doit être envisagé d’une manière différente: l’orgasme n’est pas un but en soi, ce qui compte ici, c’est le chemin qui mène à l’orgasme. Le couple fait donc l’amour pour l’ensemble du voyage de plaisir et d’extase provenant de l’union, de la fusion et de l’alchimie complète des êtres. On pourrait parler non pas d’acte sexuel mais de découverte des sens charnels à deux. Le but n’est donc pas l’orgasme, mais bien de vivre la fusion. D’ailleurs, les adeptes du tantrisme cherchent à repousser toujours le moment de l’orgasme et à prolonger la durée du voyage. L’acte tantrique peut durer plusieurs heures. Faut prendre le temps, c’est clair.

L’orgasme tantrique

À la différence de l’orgasme classique, localisé dans la région du bassin, l’orgasme tantrique lui va vibrer dans l’ensemble du corps. Il se déclenchera sans qu’il n’y ait forcément d’éjaculation ou de pénétration. C’est une véritable explosion des sens de l’être entier. Le 7e ciel est atteint, non pas en se focalisant sur les zones érogènes classiques, ni en s’adonnant à des pratiques communes du type cunnilingus, fellation ou pénétration, mais par des caresses et massages du corps entier: doigts, mains, bras, pieds, mollets, cuisses, sexe, fesses, dos, ventre, poitrine, cou, épaules, visage, tête. L’ensemble du corps est stimulé. À ce niveau, le point G, le clitoris ou la verge ne sont pas plus prégnants que le dos, les mains ou le mollet. Chose difficile à concevoir pour les habitués du sexe va-et-vient, fait en deux temps trois mouvements. Mais, rappelons-le, le but recherché du tantrisme est la fusion des êtres, l’union du couple. 

Triquer tantrique, en fait, c’est…

… faire l’amour en étant à l’écoute intense et consciente de son corps et celui de son/sa partenaire, tout en retardant l’acmé de l’orgasme. « Prendre son temps », voilà le mot d’ordre du tantrisme. Chaque partie du couple doit être en absolue confiance, totalement relâchée, là sans complexe. Elle pourra ainsi se laisser porter par le plaisir, qui deviendra extase, et ne cherchera même plus à provoquer l’orgasme, presque oublié, relégué à un second plan par la puissance de l’échange tantrique. Il s’agit alors de simplement jouir de cette union totale des énergies avec l’autre, de cette escalade progressive et intemporelle du désir et… du plaisir.

L’historien Alexandre Astier (non… pas le mec de Kaamelott) dit, dans son ouvrage L’hindouisme, que le tantrisme est en réalité « une vraie démarche religieuse et spirituelle complexe, très rigoureuse et très difficilement accessible ». Bref, on l’a compris, le tantrisme est un phénomène vaste et ce petit article introductif, on l’espère, aura aiguisé ton envie d’aller chercher plus loin, et trouver ce qui te permettra peut-être de découvrir les clefs du 7ème ciel.


Cet article a été vu 334 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :