42

Chronique
Entartage au Banneret Wisard

Sur ses près de cinq siècle d’existence, voilà douze ans que l’équipe sympathique du Banneret Wisard t’envoie, si tu le désires, Ô toi grand gourmand, un festival de tartes dans la gu... le gosier! Des tartes pour les becs à sucres, des tartes aussi pour ceux qui ont la langue qui claque au salé. Eh oui, selon tes préférences, une fois par année, l’ancienne ferme de Grandval te proposes de goûter à ses gâteaux qui marquent le début de l’automne. Au menu, un florilège de parfums: prunes, poires ou pommes pour les fruits (de saison uniquement!), crème sucrée, et lardons-oignons pour le salé. Le Petit Ju s’y est arrêté, s’y est régalé et te partage un morceau de l'histoire du lieu.

Par MPV, le - Ed. 39

Les battements de cœur d’une vieille bâtisse

La Maison du Banneret Wisard vit. Des âmes l’animent depuis 1535. Oui, ça fait un paquet de temps! Des fermiers d’abord, un banneret connu des livres d’histoire ensuite (Henri Wisard, banneret et notaire à Grandval, au début du XVIIIème siècle), puis encore des fermiers mais également des fumeurs de viande. Le dernier habitant, Fritz Marti (1897-1983), a continué à faire fonctionner la dernière cuisine-fumoir à voûte de la région jusqu’à sa mort, sans doute avec l’aide précieuse de ses quatorze chats. Depuis 1990, un groupe de passionnés a repris le flambeau pour faire vivre ce vestige de notre héritage régional. Pour sûr, des flambeaux il en faut pour éclairer ces lieux anciens, qui ne sont pourvus ni d’eau courante, ni d’électricité. Un site archéologique, te dis-je! Mais un site archéologique qui a la particularité de fonctionner encore, irréductiblement: on y fume toujours lards et saucisses, et on y flambe toujours quelques tartes et autres pizzas. D’ailleurs, la saison de la «fumaison» (ou du «fumage», c’est selon) a commencé: de septembre à mai, l’actuel responsable de cette activité ancestrale, Stéphane Oester, s’occupe de continuer à noircir la salle voûtée et à enfumer la carne. De quoi réjouir les papilles.

Festival de tartes parmi un festival d’animations annuelles

Oui, à Grandval, ces vétustes murs sont côtoyés toute l’année durant, et pas seulement pour s’enfiler de délicieuses tartes à l’annonce de l’automne. Des activités thématiques sont organisées régulièrement. En 2015, pas moins de dix événements ouverts au public ont été/sont programmés. On ne mentionnera pas dans ce calendrier les visites guidées, apéros et autres fêtes que l’on peut mettre sur pied sur demande. Et tout cela est rendu possible par de bonnes âmes bénévoles dont le souhait est de perpétuer l’existence d’un site patrimonial, rustique, immémorial. Pour te faire une idée, voici le programme de cette année:

– Samedi 28 mars: Journée du fumoir
– Vendredi 8 mai: Concert pour la fête des mères à 19 h 30 par la fanfare de Grandval «La Persévérance».
– Dimanche 17 mai: Journée internationale des musées – porte ouverte de 10h à 17h avec possibilité de se restaurer sur place
– Samedi 6 juin: «Pizza-folie» avec porte ouverte – apéro de 10 à 12h offert par la Commune et la Bourgeoisie de Grandval pour fêter l’inauguration de la cuisine
– Samedi 27 juin: Journée de jeux d’hier de 10h à 17h, venez découvrir en famille les jeux de nos aînés. Animatrices Daniella Zulliger et Désirée Marti, prix CHF 10.- par famille, inscription tél. n° 032 497 96 44
– Mi-août: Activités dans le cadre de passeports vacances.
– Samedi 19 septembre: «Fête des tartes» (pendant la semaine du goût) et Vide-greniers avec animation musicale Trio David Lehmann.
– Vendredi 2 octobre: Journée de jeux d’hier de 10h à 17h, venez découvrir en famille les jeux de nos aînés. Animatrices Daniella Zulliger et Désirée Marti, prix CHF 10.- par famille, inscription tél. n° 032 497 96 44
Vendredi 13 novembre: Nuit du conte. Veillée autour du fourneau à banc dès 19h (entrée libre). Prolongez la soirée en dégustant des raclettes romantiques ou des friandises du fumoir (prestations payantes).
Samedi 12 décembre: Noël au fumoir

 Il reste deux dates. À ton agenda!

« Fête des tartes » du 19 septembre dernier: récit photographique.


Malgré une météo chagrine, les visiteurs étaient au rendez-vous.

 Un trio de musicien mettait un baume au cœur qui exhaussait l’ambiance.

Quelques lurons avaient la tâche soutenue pour créer les tartes magiques.

 L’étalage des victuailles égayait l’envie et la gourmandise.

Une organisation en bonne et due forme.

 Le gosier était à l’épanouissement.

 
Bon appétit et, si tout va bien, à l’année prochaine !

 

Contacts et plus d’informations: http://www.banneret-wisard.ch/


Cet article a été vu 149 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :