42

Reporter-mobile
Les dessous de la presse sportive

Pour cette première diffusion, notre reporter mobile s'est tenté à la presse sportive lors du match des playoffs de la ligue B de hockey sur glace… C'est à Porrentruy, un dimanche soir, HC Ajoie vs Red Ice de Martigny. Un 5e match qui pouvait propulser, enfin, les ajoulots en demi-finales, mais à 20 secondes de la fin, les valaisans sonnait le glas. Bref, ce n'est pas ce qui nous intéresse ici…

Par MOB, le - Ed. 16

Ce soir-là c’est furieusement blindé de monde dans cette patinoire qui mériterait sérieusement un rafraîchissement, mais l’ambiance est au rendez-vous et sur le toit de la buvette (zone presse) on peut la ressentir de très prêt. Reporters valaisans et jurassiens se côtoient et s’échangent même quelques vannes. Je m’assis à côté d’Emilie, ma collègue du P’tit Ju, qui ce soir-là travaille pour le canard du Matin. A ma droite je me surprends à reconnaître un bon vieux pote des classes secondaires, qui a fuit le pays pour rejoindre les rouges de Martigny, il y a 20 ans déjà. Thomas Hagmann, le fils du boucher de Moutier, qui s’occupe depuis quelques années des gardiens des Red Ice. Quelle surprise… et cet accent! Thomas t’a changé! Et t’as même des cheveux gris! Bon faut dire qu’il est très sérieux dans son job et j’ai été moi-même surpris de constater que cette équipe des Red est suivie de prêt. A l’aide de sa tablette tactile et d’une application appropriée, Thomas capte chaque action proche de son gardien Antoine Todeschini, puis il décortique la phase de jeu et y intègre ses commentaires et ses corrections. A la rentrée, dans le car, c’est debriefing entre le coach et son goalie. Un bon travail de partenariat. Entre deux buts ajoulots, Thomas m’explique qu’il a également sa propre école de hockey. Pour les jeunes qui souhaiteraient un suivi professionnel, à consulter de suite: www.th-goalies.ch.
 
C’est la pause et en route pour la salle de presse. Un endroit sympa et une ambiance détendue; des gâteaux à la crème et des bières nous attendent. Chacun fait de l’ordre dans ses papiers ou trie une première sélection d’images. Mais très vite le stress reprend, et la partie aussi. A ma gauche je peux suivre les statistiques ajoulotes. L’homme concentré au bonnet jaune et noir prend l’affaire très au sérieux, lui aussi. Tout est analysé, au moindre détail. Un peu plus loin c’est les speakers radio que l’on entend hurler. Ils sont fous ces gars, ils vivent le maaaatch et goooooooooal! Je suis moi aussi pris dans la partie, le public chauffe et surchauffe… On y retrouverait presque l’ambiance de la belle époque où le HC Ajoie rejoignait la ligue supérieure. Mais ce n’est pas encore l’heure et pire que ça, la partie est terminée à l’instant et c’est la défaite. Mardi c’est la 6e partie, à Martigny, et mon petit doigt me dit que les ajoulots rentreront vainqueurs.
 
A l’heure où vous me lisez, les ajoulots viennent de disputer leur 2e match des demi-finales, contre Lausanne.
 


Cet article a été vu 1484 fois.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


AccueilLa rédactionLe T-Shirt insoliteVotre pub ici?S’abonner gratuitementDevenir Membre-SoutienContactArchives
© Tous les contenus de ce site appartiennent au Petit Jurassien | Réalisation Pomzed Design
Ils sont protégés et sont interdits à la copie et/ou à la reproduction | Conditions générales

%d blogueurs aiment cette page :